C’est quoi une hyperbole en français ?

hyperboleIl existe de nombreuses figures de style qui vous permettront d’exprimer des propos de façon plus parlante. C’est le cas de l’hyperbole qui est considérée comme la figure de style de l’exagération. Si vous souhaitez en savoir davantage sur l’hyperbole, on vous dit l’essentiel dans cet article.

Qu’est-ce que c’est que l’hyperbole ?

Une figure de style ou encore figure rhétorique est une manière d’écriture ou d’expression dans laquelle les mots sortent de leur usage ordinaire. Cela est nécessaire pour donner aux mots employés, une plus grande expressivité. Selon les besoins de chaque locuteur, les figures de style à utiliser sont différentes. Leur choix va également dépendre de ce que celui-ci doit exprimer et la façon dont il souhaite le faire.

A lire en complément : Quelle chaudière choisir pour remplacer la chaudière fuel ?

Il peut donc arriver que le locuteur opte pour l’hyperbole. L’expression est issue des mots grecs hyper et ballein qui signifient respectivement « au-delà » et « lancer ». L’hyperbole traduit alors une exagération. Cette figure de style appartient à la classe des figures d’insistance, d’atténuation ou d’amplification.

Comment reconnaître une hyperbole ?

A voir aussi : Comment aménager une toute petite chambre ?

L’hyperbole est généralement utilisée dans les romans, les pièces de théâtre, les poèmes, etc. Comme vous pouvez vous en douter, il est également possible de l’utiliser au quotidien. Il y aurait de fortes chances que vous l’ayez déjà fait sans le savoir. Toutefois, il est facile de reconnaître une hyperbole. Les phrases ci-dessous vous aiguilleront.

Exemple :

  1. J’ai tellement soif que je boirai tout un lac.
  2. Je meurs de soif.
  3. Je t’attendais depuis une éternité.
  4. Tu parles trop fort, on t’entend à 100 km !

Comme vous pouvez le remarquer, ce sont toutes des phrases qui traduisent une exagération.

Quelles sont les autres figures de style de la même famille que l’hyperbole ?

Comme énoncé plus haut, l’hyperbole appartient à la classe des figures de style d’insistance et d’amplification. Contrairement à ce que vous pourriez croire, elles ne servent pas à exprimer la même chose bien qu’étant de la même famille. On y retrouve :

  • la gradation ;
  • l’accumulation ;
  • la litote ;
  • l’anaphore ;
  • l’euphémisme ;
  • le parallélisme.

Dans cette famille de figure de style, seules l’accumulation et la gradation se rapprochent plus ou moins de l’hyperbole.

Dans le cas de la gradation, le locuteur énumère de façon croissante ou décroissante ses termes pour rendre les propos plus expressifs. Vous pouvez vous référer à la célèbre phrase d’Edmond Rostand pour mieux comprendre. Elle est la suivante : « C’est un roc ! … c’est un pic !… C’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ? … c’est une péninsule ! » 

Pour ce qui est de l’accumulation, elle consiste en une longue énumération de termes pour exprimer une réalité souvent exagérée. Comme exemple, vous pouvez vous référer à la phrase de Voltaire dans Candide ; “Rien n’était si beau, si leste, si brillant, si bien ordonné que les deux armées.”