Quelle est la différence entre un nutritionniste et un diététicien ?

Les termes « nutritionniste » et « diététicien » sont couramment employés dans le domaine de la santé alimentaire. Mais beaucoup de personnes ignorent leur différence. Si vous en êtes une, vous faites bien de lire cet article.

Deux corps pour un même terrain

Les nutritionnistes et les diététiciens ont pour un seul un même objet la nutrition. Le nutritionniste est un médecin. Il se charge de délivrer des ordonnances pour traiter des troubles nutritionnels. Le diététicien a reçu une formation sur les bonnes pratiques alimentaires. Le nutritionniste diagnostique les pathologies telles que l’obésité ou le diabète. Il prescrit ensuite un traitement ou des analyses. Le diététicien se charge de réaliser des programmes alimentaires. Il veille de même à ce que ceux qu’il suit, adoptent une alimentation saine et bien équilibrée.

A lire également : Comment améliorer la mémoire à long terme ?

Ainsi, on peut estimer que ces deux corps se complètent. Les deux se trouvent dans des professions libérales, qui peuvent être exercées dans plusieurs cadres.

Quelle est la particularité du métier de nutritionniste ?

Le nutritionniste est un professionnel de santé qui a suivi au moins 8 ans d’études. Il est en mesure d’exercer en sous-spécialité tels qu’en gastro-entérologie où il est un spécialiste de la digestion. Il peut aussi être au niveau de la pédiatrie, de l’endocrinologie ou encore de la gériatrie. Il joue un rôle important dans la détection des problèmes thyroïdiens suite à une perte d’appétit. Ses connaissances lui permettent d’en déterminer les causes sous-jacentes. Ainsi, il arrive quelquefois qu’un patient dirigé vers un diététicien soit guidé vers un nutritionniste qui va mettre tout en œuvre pour dénicher les causes de son mal. Par ailleurs, certaines causes psychologiques peuvent être à la base des troubles nutritionnels comme durant l’adolescence ou suite à un traumatisme. Dans ce type de situation, le nutritionniste sera aidé d’un psychologue pour traiter le patient.

A voir aussi : C’est quoi un infirmier libéral ?

Quelles sont les spécificités du métier de diététicien ?

Les diplômes d’État qui permettent d’exercer la profession de diététicien sont le BTS ou le DUT en diététique. Cependant, il faut souligner que le métier répond à plusieurs exigences. En effet, l’élaboration d’un régime personnalisé demande une maitrise poussée de la composition des types d’aliments les plus récurrents ainsi que leurs combinaisons. Ainsi, compte tenu du métabolisme du patient, mais aussi de son attitude de vie et de ses envies, ce professionnel de santé pourra lui prescrire un régime particulier.

À toutes fins utiles, les honoraires du diététicien sont libres et compris dans une moyenne de 25 à 60 €. Les consultations qu’elles donnent ne sont pas par ailleurs prises en charge par la Sécurité sociale. En revanche, lorsque la consultation se fait auprès d’un nutritionniste, les frais sont remboursés.